Texte

Poète, cinéaste et peintre (1992)

Extraits :

Poète, cinéaste et peintre belge. En 1946, il vient à Paris avec sa première épouse et rencontre Gaston Bachelard. Il réalise son premier film, "le Test du Village", avec Pierre Mabille et travaille avec Henri Langlois à la Cinémathèque française. En 1949, il rencontre le groupe Cobra* : il collabore à sa revue et participe au film Perséphone, qu’il illustre d’un texte poétique. Parallèlement, il organise un festival du film expérimental lors de l’exposition Cobra de Liège (1949). Ce n’est qu’à partir de 1958 qu’il aborde la peinture, en autodidacte. En 1964, il expose avec Alechinsky*. Peintre Cobra après Cobra, son univers est fait de personnages en crispation, têtes obsédantes, hallucinées.

Après un séjour aux Etats-Unis, il revient s’installer en France en 1968. "J’aimerais ne pas passer pour un artiste" dit-il, ou encore" Je m’arrache des éclats de rire comme on se gratte les poux". (Journal d’un delirium, Paris, 1984). "Fascinant, multiple, sincère, Raine crie sa peur et son goût de vivre, son désir de nier le temps qui tue. (Dotremont)

* Pierre ALECHINSKY, Jean Raine, Galerie le Ranelagh, Paris 1964.