Texte

Les instantannés de Jean Raine (1975)

Extraits :

Le graphisme sur la toile devient en quelque sorte une signature ou, pour parler savant, une objectivation de l’être, l’oeuvre du même coup se lit comme un poème, un texte. Les transes du dessin et des formes sont autant de mots, autant de cris, autant d’expressions de l’esprit.