Texte

Déjection en noir et blanc (1970)

Auteur :
Extraits :

Epuré de tout orgueil et situé enfin dans une perspective résolument positiviste, je voudrais me référant aux essais pluralistes, mettre en exergue de mes exercices la théorie du renoncement d’Eugène Dupréel.

Ensuite de quoi la lecture de quelques auteurs que mon silence respecte confirmera la volontaire cécité que postule ce que je renonce à donner à voir jamais. Que quelques mots obscurs brouillent définitivement les images. Qu’une néguentropie avorte ce qu’un photon de charme condamnerait à mort. La création se suffit.

Il ne faut qu’en limiter le désastre magnifié par la prise merveilleusement rationnelle que nous avons sur elle. En se plaçant au point où tout espoir n’est pas perdu de faire échec à l’assimilation et, de ce fait, de capitaliser quelque "réalité" résiduelle, commence la quête d’un dieu qui ne peut être qu’étron, seule forme de potentialisation définitive.

Aux environs de ces Pâques, souhaitons la résurrection rédemptrice de la merde.