Texte

Cobra et le cinéma expérimental (1998)

Auteur :
Extraits :

[...] Raine travaillait auprès d’Henri Langlois à la Cinémathèque française et avait participé en 1946 à la mise sur pied de l’Exposition du dessin animé au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles. Et c’est lui qui organisa le seul festival jamais consacré aux films liés au mouvement Cobra. [...]

[...] Etrangement la fin du mouvement Cobra fut marquée par un festival du cinéma à Liège : le Petit Festival du Film Expérimental et Abstrait (6.10 - 6.11.51). Il fut organisé par Jean Raine, en collaboration avec Jacques Ledoux, directeur de la Cinémathèque Royale de Belgique et le Ciné-Club de Liège. Le festival programma un grand nombre de films représentatifs du développement d’un cinéma d’animation à caractère expérimental, et réalisés par EmileCohl, Oskar Fishinger, Len Lye, Henning Bendtsen, Soren Melson, Norman McLaren ; furent aussi projetés des films d’avant-garde d’Henri Chomette, de Germaine Dulac et de Fernand Léger, quatre oeuvres de Luigi Veronesi, trois films américains de Francis Lee, et "Dreams that money can buy".

On peut aussi y voir des films sur l’art, tels que "Kandinsky" de Jean Claude Sée, Jean Aurel et Charles Estienne, et "Miro" de Jean Claude Sée et Jean Aurel, 1950, ou "Images de la folie", réalisé par un professeur et psychiatre italien, Enrico Fulchignoni, à l’occasion de l’Exposition d’art psychiatrique qui s’était tenue lors du Premier Congrs Mondial de Psychiatrie en 1950. [...]