Texte

Avertissement (1991)

Auteur :
Extraits :

On ne trouvera ici ni un recueil de poèmes, ni une monographie sur l’oeuvre picturale de Jean Raine. Simplement des textes et des images d’origines diverses, matériaux pour constituer la mémoire d’une époque où se croisèrent peintres, poètes, intellectuels, sur la diagonale d’une vie.

On trouvera donc des écrits de Jean Raine, pour la plupart inédits, sur la peinture, l’écriture, le cinéma ; des reproductions de ses oeuvres : 40 ans de peinture ; des correspondances adressées à l’artiste par les personnalités belges ou françaises dont il était l’ami ; un corpus important de portraits écrits en 1985, à l’occasion d’un projet d’exposition pour la galerie l’Ollave, (Lyon). Ces éléments sont assemblés ici en un cheminement non chronologique qui se situe dans l’interstice entre un homme et son oeuvre, avec la complexité faite de faillites et de gloires qui caractérise le vivant.

Jean Raine a toujours considéré son oeuvre comme posthume, et préparé cette postérité en y incluant sa vie. L’oeuvre est ce que l’on paie de sa personne. On se demandera peut-être, en suivant ce parcours, si justement elle ne déborde pas ce qui est répertorié comme tel, authentifié par le J.R. de signature. Jean Raine était homme à signer un geste, une pose, un instant, tout comme il signait une toile en s’exclamant : "provocation, je signe !"

Jean Raine a peint, écrit, fait du cinéma, avec boulimie ; affirmant son goût pour les mélanges et prônant à toute occasion un humanisme constitué d’intransigeance et de générosité. La position paraîtra à certains vieillotte. Elle me paraît quant à moi d’une urgente actualité. La pensée y est résistance, indiscipline, questionnement.

Notice :
Claire Peillod rassembla tous les textes de cette monographie particulièrement complète sur le travail tant pictural que poétique et cinématographique de Jean Raine.